Maman Tendance Bio

Pour une vie en bio, économique et raisonnée

http://www.mamantendancebio.fr/


Le carnaval des animaux

Pour l’anniversaire de ma fille, sa tata lui a offert un livre avec un CD : Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns, conté par Pépito Matéo. J’étais un peu sceptique sur le fait que choupette soit capable de rester assise durant ½ heures pour écouter… Et bien à ma grande surprise, c’est chose faite !!

Ma sœur m’a dit qu’il s’agit d’un grand classique, mais je n’en avais jamais entendu parler avant, j’ai donc essayé d’en savoir un peu plus. Pour celles et ceux qui comme moi ne connaissaient pas, voici un petit résumé historique de cet ouvrage :

Camille Saint Saëns était un musicien compositeur, en 1886, il imagine une pièce musicale dans lequel chaque animal sera représenté par un ensemble instrumentale. Il décrit en musique les démarches, les cris, et les déplacements de certains animaux (le lion, les kangourous, les poules, les tortues…), qui finissent réuni lors d’un final majestueux. Lors de sa sortie, il ne destinait pas cette œuvre aux enfants. Elle fût, à tort, fortement critiquée. Dépité, son auteur a interdit sa représentation. Il n’a également jamais souhaité y ajouter des paroles. Dans les années 50, Francis Blanche écrit un texte d’accompagnement destiné à être lu durant une représentation musicale, c’est à ce jour la version la plus connu même si d’autres versions existes. Le livre dont je vous parle aujourd’hui est une variante du conteur Pepito Matéo dans lequel les animaux manifestent pour une condition plus humaine.

Le carnaval des animaux par Pépito Matéo :

« Aujourd’hui, grand reportage en direct pour un fabuleux évènement, une parade… Que dis-je ? Un récital animalier ! », c’est ainsi que débute cette histoire. Un reporter vient au carnaval des animaux pour écrire un article. Il rencontre en premier lieu le Lion, maître des lieux, celui à qui tout animal obéit, puis les poules et coqs qui se révoltent de leur traitement, les chevaux qui cavalcadent dans le vent, les tortues qui se hâtent avec lenteur, l’éléphant  qui avance d’un pas lourd, le kangourou artiste dans l’âme, les poissons et leur hymne envoutant, ainsi que d’autres animaux plus mystérieux les uns que les autres… Pour finir, nous assistons à un somptueux final en fanfare, une manifestation pour la planète avec un conseil donné à l’homme en harmonie : Ne soit pas bête avec ta planète.

Mon avis :

C’est un magnifique livre très bien illustré, j’ai vraiment été charmé par cette histoire qui me touche particulièrement par son coté fable écologique, pour le respect de notre planète. Tout dans ce livre est musique, les mélodies comme les mots, c’est un plaisir de l’écouter.

Ma fille a été captivée par l’histoire et à beaucoup aimé malgré son jeune âge (4 ans). Malheureusement elle n’a pas compris tous les termes, ni la morale de l’histoire (un peu compliqué à cet âge je pense), mais elle a aimé les références aux animaux et reconnaitre les instruments : « C’est du piano maman », «  écoute c’est un coucou », « oh un violon »… Les mélodies ne sont pas trop longues et laissent juste le temps d’écouter et de demander aux plus petits de décrire les images du livre.

Pour les plus petits, la version de Francis Blanche serait, d’après les critiques que j’ai lu, plus adaptée : A tester donc car je ne la connais pas. Pour comprendre pleinement la morale de cet ouvrage, je pense qu’il faut que l’enfant  ait au minimum 6 ans. Cependant il est très agréable à écouter et à lire en famille : De 4 à 99 ans on peut être touché par les textes, par les mélodies ou par les deux.

Pour en savoir plus sur Camille Saint Saëns et son œuvre original : http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Saint-Sa%C3%ABns , http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Carnaval_des_animaux_%28Camille_Saint-Sa%C3%ABns%29

Liens vers l’éditeur  du livre ( Didier Jeunesse): http://www.didierjeunesse.com/nouveautes?view=article&id=414

Liens vers Amazon : http://www.amazon.fr/CARNAVAL-DES-ANIMAUX-Vanessa-Hi%C3%A9/dp/2278061933/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1337505085&sr=8-4